Voici quelques expressions entendues régulièrement et leurs traductions dans un langage adapté à la communication par téléphone.

Je vous propose d’abord d’abuser de formulations positives résolument tournées vers l’action.

Quelques exemples et leurs traductions !

  • "Excusez moi de vous déranger" deviens "Avez-vous un instant à m’accorder !"
  • "Vous n’avez pas sa ligne directe" se traduit par "quelle est sa ligne directe ?".
  • Et enfin, "Vous ne savez pas quand je peux le joindre" se transforme simplement en "Quand puis je le joindre" ?

Parlons maintenant des mots dubitatifs et son fameux exemple "Je vous propose un petit rendez vous ». Les mots dubitatifs tels que petit, éventuellement ou peut être feront douter votre interlocuteur de la force de votre propos et il hésitera à vous recevoir.

Préférez donc une phrase au présent et soyez direct et précis: "Je propose de vous rencontrer" ou "Je souhaite vous rencontrer".

Intéressons nous maintenant au vocabulaire ! Citons les « Pas de problèmes ! », « Pas de soucis ! ». Vous pensez rassurez les interlocuteurs en prononçant ces quelques mots. Choisissez plutôt "Je m'en occupe". Vous indiquez simplement à vos correspondants que vous avez pris leurs demandes en considération. Reformuler éventuellement les motifs de l’appel toujours sans y introduire un jugement quelconque.